• Citation sur notre belle nature
     
    Il faut s'accoutumer à respecter la nature
    jusque dans ses moindres productions 
     Une mouche, un hanneton, un chien, un arbre,
    une fleur, tout cela est son ouvrage.
    Si vous arrachez une aile ou une patte à une mouche,
    il n'est pas en votre pouvoir de réparer
    le mal que vous lui avez fait.
    Si vous arrachez l'écorce d'un arbre,
    il n'est pas en votre pouvoir
    de l'empêcher de périr,
    c'est comme si l'on vous arrachait la peau
     
    Louise d'Epinay.
     

    CITATION SUR LA NATURE

       


    votre commentaire
  • L’ INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

     

    L’intelligence théorique  n’a pas grand chose à voir avec la vie émotionnelle.

    Nous sommes tous à la merci de nos passions et de nos pulsions, et ce n’est pas un QI élevé qui nous met à l’abri.

    L’un des secrets de la psychologie est que, contrairement aux idées reçues les diplomes de QI et les concours ne permettent pas de prédire  de manière certaine ,qui réussira dans la vie.Bien sur , à l’échelle d’un groupe, il existe une relation  entre le QI et la situation des individus – il y’a plus de personnes  avec un faible QI a des postes subalternes que des personnes à un Q.I. élevé.

     

    Le psychologue  Solvey  rassemble les formes d’intelligence personnelle dans une définition de base de l’intelligence émotionnelle qu’il répartit en cinq domaines principaux.

     

     

    a) LA CONNAISSANCE  DES EMOTIONS: la conscience de soi-  le fait de pouvoir identifier ses émotions- est la cle de voute de l’intelligence émotionnelle. Cette capacité est essentielle à la comprehension de soi et à l’intuition psychologique.Quiconque est aveugle à ce qu’il ressent est à la merci de ses sentiments. Par contre, les personnes qui en sont capables conduisent mieux leur vie et perçoivent plus clairement les répercussions intimes de leurs décisions personnelles, qu’il s’agisse du choix d’un conjoint ou d’un metier.

     

    b)LA MAITRISE DE SES EMOTIONS :la capacité d’adapter ses sentiments à chaque situation dépend de la conscience de soi; les personnes qui n’ont pas cette aptitude fondamentale sont en lutte constante  contre des sentiments pénibles , ceux qui la possedent supportent mieux les revers et les contrarietes que  leur réserve la vie.

     

    C) L’AUTOMOTIVATION : Le controle de ses émotions est la base de tout accomplissement. Les gens qui possedent cette aptitude  sont en général extremement productifs et efficaces dans tout ce qu’ils entreprennent.

     

    d) LA PERCEPTION DES EMOTIONS D AUTRUI:l’empathie, une autre faculté fondée sur la conscience de soi, constitue l’element fondamental de l’intelligence interpersonnelle. Les personnes empathiques sont plus réceptives  aux signaux subtils qui indiquent les besoins et les désirs des autres. Ces individus sont doués pour l’enseignement, la vente ,la gestion, et les autres metiers  ou l’interet pour les autres est primordial.

     

    e) LA MAITRISE DES RELATIONS HUMAINES : savoir entretenir des bonnes relations avec les autres, c’est en grande partie savoir gerer ses propres emotions. Les personnes qui savent se rendre populaire, qui savent diriger efficacement et conduire leurs relations avec autrui les possedent au plus haut point. Elles réussissent dans toute entreprise fondée sur des rapports harmonieux.

     

    Naturellement ces aptitudes varient d’un individu à l’autre,, certains seront capables de maitriser leur anxieté mais ne sauront pas apaiser les inquietudes  chez quelqu’un d’autre. Des facteurs neurotonaux sont à l’origine de ces differences, mais le cerveau est d’une plasticité remarquable et apprend constamment.

     

    Le Q.I. et l’intelligence émotionnelle ne sont pas exclusifs l’un de l’autre, seulement distincts. Contrairement au Q.I. il n’existe pas de test simple pour mesurer l’intelligence émotionnelle.

     

    Un psychologue a pu differencier grace à un test deux types theoriques purs:le premier (celui  dépourvu de toute intelligence émotionnelle) est une caricature de l’intellectuel , competent dans tout ce qui touche l’intellect; maladroit dans la vie privée. A l’inverse, les hommes possedant une grande intelligence émotionnelle évoluent avec aisance dans la vie sociale, ouverts et enjoués, détendus et peu portes

    L'INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

     

    à ruminer leurs soucis, leur vie affective est riche mais maitrisée, ils sont à l’aise dans leur vie privée et affective.

     

    Il est bien évident que ce sont les qualités émotionnelles qui nous rendent  plus pleinement humains.  


    votre commentaire
  • Promenades dans les rochers

    Le soleil déclinait ; le soir prompt à le suivre
    Brunissait l'horizon ; sur la pierre d'un champ
    Un vieillard, qui n'a plus que peu de temps à vivre,
    S'était assis pensif, tourné vers le couchant.
    C'était un vieux pasteur, berger dans la montagne,
    Qui jadis, jeune et pauvre, heureux, libre et sans lois,
    A l'heure où le mont fuit sous l'ombre qui le gagne,
    Faisait gaîment chanter sa flûte dans les bois.
    Maintenant riche et vieux, l'âme du passé pleine,
    D'une grande famille aïeul laborieux,
    Tandis que ses troupeaux revenaient de la plaine,
    Détaché de la terre, il contemplait les cieux.
    Le jour qui va finir vaut le jour qui commence.
    Le vieux pasteur rêvait sous cet azur si beau.
    L'océan devant lui se prolongeait, immense
    Comme l'espoir du juste aux portes du tombeau.
    O moment solennel ! les monts, la mer farouche,
    Les vents, faisaient silence et cessaient leur clameur.
    Le vieillard regardait le soleil qui se couche ;
    Le soleil regardait le vieillard qui se meurt.

    PROMENADE DANS LES ROCHERS

     

     

    Victor Hugo

     


    votre commentaire
  • Apprendre à mieux vous connaître, c’est apprendre à considérer toutes les facettes de votre personnalité dans le but de choisir les meilleures      options possibles.

    La connaissance de soi c’est aussi aller vers une meilleure compréhension de soi. Elle peut vous aider à comprendre davantage ce qui vous motive,      pourquoi vous agissez de telle ou telle manière. La connaissance de soi vous permet de donner une direction plus précise à votre vie, vous connaître , c’est savoir ce que sont :

     

    LES CROYANCES : ce sont les idées auxquelles vous croyez, vos convictions. Elles sont à la base de vos comportements, elles sont apprises.

     

    LES VALEURS : c’est ce qui est important dans votre vie. Elles donnent un sens à ce qui est fait . Elles proviennent de vos croyances les plus      fondamentales et elles sont aussi apprises.

     

    LES BESOINS : ce sont des exigences. Les besoins peuvent être nécessaires,utiles ou superficiels. Ils s’expriment la plupart du temps lorsqu’un      manque est resenti. Ils peuvent être appris, innés, constants ou momentanés.

     

    LES RESSOURCES! ce sont les forces personnelles de l’esprit, du caractère qui vous permettent d’agir en utilisant tout votre potentiel ( ex bon      jugement, force physique etc)

     

    LES LIMITES : ce sont les frontières à intérieur desquelles vous êtes capable de fonctionner, frontières que les possibilités physiques ou      intellectuelles ne peuvent dépasser.

     

    HABILETE : ce sont vos attitudes, vos capacités à faire quelque chose, être habile de vos mains s, calcul etc)

     

    SENTIMENTS : ce sont des états affectifs assez stables et durables.

    CONNAISSANCE DE SOI

     

     

     


    votre commentaire
  • GUY DE MAUPASSANT .

    1868 - C'est l'été -. L'air est doux, Guy de Maupassant, 18 ans se promene en ville. Dans la matinée, il a quitté la villa ou sa mère a trouvé refuge,fuyant un mari déséquilibré, violent. Pourtant Gustave MAUPASSANT était fou amoureux d' elle au temps si proche encore de leur jeunesse. Il avait demandé cette jeune fille en mariage, et Laure lui avait répondu " je vous épouserai à la condition que vous vous trouviez un particule" Gustave le trouva en même temps qu'un château, juste avant la naissance de celui dont dont Laura sait qu'il deviendra un génie : Guy;

    Guy de Maupassant se promene dans Etretat. Il est midi , dans sa poche une feuille de papier pliée en quatre, , un poème y est calligraphié, un poème d'amour. La jeune fille, parisienne , élégante et superbe est surprise,elle rougit, prend le papier, le lit, mais ne dit rien Guy part .Guy n'est pas encore rentré chez lui, il flâne sur le port,en pensant à son amie, lorsqu' il voit cinq ou six jeunes hommes entourant une jeune fille ,en train de lire un texte,en riant!!ce texte que Guy connaît par coeur , elle se moque de sa lettre ... Il est foudroyé : la femme...un mensonge, hypocrite, Guy va désormais transformer toutes les femmes qu'il rencontrera en objets de consommation sans aucun scrupule.

    Après avoir obtenu brillamment son baccalauréat , après s'etre engagé lors de la guerre de 18970, Maupassant devient fonctionnaire au ministre de la marine, puis de l'instruction publique,c'est un employé de bureau peu assidu, dont la grande afffaire demeure l'écriture. Il se croit destiné à la poésie, le grand ami de sa mère, Gustave Flaubert, le prend sous son aile, corrige ses vers, lui apprend la pratique du réalisme en écriture.Il lui présente Daudet, Huysmans, et surtout Emile Zola.  Celui ci lui demande d' écrire une nouvelle , en quelques elle est écrite, son titre " Boule de suif ; c'est le début d'une série de chefs-d'oeuvre de précision, de concision et de style, le debut de 10 années acharné avant la fin .

    De trente à quarante ans, Maupassant va écrire sans relâche,nouvelles,romans, poursuivi par les souffrances de la syphilis qui ne lui laisse guère de répit. Après avoir publié un recueil de ses poésies,il commence à répondre aux commandes des journaux qui publient des contes et des nouvelles. En dix ans il en écrit presque trois cents, avec ses essais, ses romans. Maupassant acquiert une fulgurante célébrité considérable, sa fortune est la plus importante de l'époque dans le monde littéraire. généreux, il en redistribue une partie à sa mère, dépensière hors mesure, à son frère qui ne trouve pas d'emploi, à ses amis, à ses maîtresses.

    Maupassant fuit les lieux à la mode ou on le demande, les salons,Il aime la solitude, le canotage. Et lorsqu'il n'est pas seul, on le trouve en galantes compagnies, au pluriel. En ces occasions, il aime prouver que sa puissance n'est pas liée à la seule extrémité de sa plume.

    Le grand drame de Maupassant, celui qui va gâcher une partie de son existence et nous priver de nouveaux contes et des romans qu'il se préparait à écrire, ce drame serait de nos jours soigné en une ou deux semaines. Une ordonnance banale prescrirait deux gélules matin et soir , d'un dérivé de la pénicilline. Personne s'apercevrait quel a plus terrible maladie vénérienne est passée par là...celle qui a tué Baudelaire, Flaubert, Daudet et tant d'autres..La syphilis!

    La réalité de cette cruelle maladie est tragique: elle peut foudroyer en quelques semaines, ou bien s'endormir et se réveiller sans prévenir,rendant aveugle ou aphasique, ou fou, ou tout cela à la fois.  Pour Maupassant qui l'attrape à 27 ans, la vérole va prendre son temps, lui infliger d'atroces migraines qu'il soigne à l'éther, paralyser l'un de ses yeux,provoquer des hallucinations, le martyriser jusqu'en 1892 ou il perd la raison apres avoir tenté de se suicider. Soigné dans la maison de santé du docteur Blanch qui a déjà tenté de soulager Nerval, il meurt le 6 juillet 1893. Sa tombe se trouve au cimetière Montparnasse, à Paris  

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires