• Il faut de la force pour exprimer son opinion,

    Il faut du courage pour l’assumer jusqu’au bout.

     

    Il faut de la force pour prendre une décision.

    Il faut  parfois du courage pour en accepter les conséquences..

     

    Il faut de la force pour avancer

    Il faut du courage pour accepter de s’etre tromper

     

    Il faut de la force pour affronter le danger

    Il faut du courage pour accepter ses limites.

     

    Il faut de la force pour choisir

    Il faut du courage pour renoncer

     

    Il faut de la force pour accepter les épreuves

    Il faut du courage pour en rire

     

    Il faut de la force pour dénoncer

    Il faut du courage pour se taire.

     

    Il faut de la force pour gagner sa vie

    Il faut du courage pour affronter la misère.

     

    Il faut de la force pour avancer

    Il faut du courage pour ne pas renoncer

     

    Il faut de la force pour dire non

    Il faut du courage pour être capable d’affirmer son opinion sans violence

     

    Il faut de la force pour affronter les autres

    Il faut du courage pour s’affronter soi meme

     

    Il faut de la force pour réussir

    Il faut du courage pour se surpasser

     

    Il faut de la force pour calmer la peine d’un ami

    Il faut du courage pour affronter sa propre souffrance

     

    Il faut de la force pour endurer l’injustice

    Il faut du courage pour l’arreter

     

    Il faut de la force pour aimer

    Il faut du courage pour s’en aller

     

    Il faut de la force pour vivre

    Il faut du courage pour survivre.

    FORCE ET COURAGE dans Divers b28c9707-larme


    votre commentaire
  • Tous les cheveux un jour deviennent gris

     

    Ceux des hommes, ceux des femmes aussi

     

    Le gris ajoute de la sagesse à la vie

     

    Quelques onces de respect y compris.

     

     

     

    Celui pourtant qui a ses cheveux blancs

     

    N’en est pas plus vieux pour autant

     

    Un cheveu moins foncé, moins coloré

     

    N’est pas synonyme d’un âge avancé.

     

     

     

    Un savant un jour me disait bien sérieux

     

    L’important se cache toujours sous nos cheveux

     

    Y aurait-il alors deux classes de citoyens

     

    Ou certains qui ne cachent presque plus rien.

     

     

     

    Les cheveux, on en voit des différents tous les jours

     

    On en voit des longs mais aussi des courts.

     

    Jadis, toutes les femmes les portaient longs

     

    Aujourd’hui hélas ! Ce sont les jeunes garçons.

     

     

     

    Leur couleur ne correspond plus à nos années

     

    Mais en fait, on veut être plus regardés.

     

    Des cheveux gris, auront toujours cette priorité

     

    On nous reconnaitra toujours comme des ainés

     

     

     

    Comme des gens qui ont traversé leur vie

     

    Et qui sont heureux de leurs cheveux gris

     

    On les entendra dire, cheveux longs, cheveux courts

     

    Nous nos cheveux, on les porte avec amour !

     

     

     

    (Texte Claude Marcel Breault)

    LES CHEVEUX

     


    votre commentaire
  • Pour voir la vie en rose, rose indien, rose bonbon, qui met le rose aux joues, ôte les bleus à l'âme, voici quelques idées pour être heureux....

     

    PROMENONS NOUS DANS LES BOIS;

    Inspirez, expirez. Vous êtes dans le poumon de la planète. La forêt de Fontainebleau, le bois de Vincennes... ouvrez grand vos yeux..

    . Brocéliande ? Qui sait ?  La biche aux abois dans la forêt de Chambord ? Possible!  dès septembre, c'est sûr, on entend le brame du cerf. C'est le rut. 

    Ici l'air est pur.

    Et le poète a comparé les forêts aux cathédrales... On respire mieux.

     

    LA VIE AU SOLEIL

     

    Les doigts de pied en éventail, allongé sur le sable , avec pour seul horizon le ciel bleu, pour seule musique l'entrechoquement des vagues... Un rêve! Un paradis!

    Passez du temps au soleil, à la mer, ou à la montagne, à la campagne ou à la ville, et laissez vous caresser toute la journée par ce bel astre chaud et insouciant qu'est  l'astre solaire.

    Vous partirez pour le pays de la bonne humeur et vous rayonnerez...

     

    ANIMAL.....FESTIVAL

     

    Enregistrez, filmez, photographiez, dessinez, notez tout ce qui vous inspire votre animal. Ses acrobaties, vocalises, roucoulements, ronrons, attitudes insolites, prix de beauté! 

    Entre amis, à l'école , tout le monde en parle. Succès fou pour votre hamster russe, chat persan, yorkshire, canard de Barbarie! 

    De véritables héros qui ont bien droit à leur festival...

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • LA PAUSE ET LE SILENCE

     

    Apprenons à nous reposer dans le silence,

    Nous arrêter n'est pas une perte de temps.

    Le calme est nécessaire,

    Même si nous sommes pressés,

    Même si nous avons beaucoup à faire,

    Le silence nous renvoie à nous même,

    Il favorise introspection et réflexion

    Nécessaire à toute action.

    Il nous aide à nous resituer dans l'espace,

    A faire le bilan,

    Et à tirer les leçons de nos erreurs.

    Il nous régénère,

    Et nous ressource,

    Le silence nous est utile

    Malgré son inutilité apparente.  

     

    LA PAUSE ET LE SILENCE


    votre commentaire
  • La vie d'une rose Poème

     

    La vie d'une rose

     

    Par un beau matin,
    Pimpante et ravie,
    J'ai reçu la vie
    Dans le vert satin.

    De ma beauté que j'étais fière !
    Pour mieux répandre ma senteur,
    Je balançais ma tige altière;
    Déjà le zéphir tenteur
    Murmurait : ô ma belle rose,
    Ils seront bien longs tes beaux jours
    Si tu n'écoutes les amours
    Qui vont t'admirer fraîche éclose.

    A zéphir je restai rebelle;
    Deux amoureux passant par là
    Alors me trouvèrent si belle
    Qu'entre leurs baisers me voilà;
    Puis au sein de la bien-aimée
    Je devins un gage d'espoir,
    Et rose - moi - j'étais le soir
    Par son haleine parfumée.

    Lorsque s'éveilla la Cigale,
    Lorsque le Rossignol chanta,
    Dans sa chambrette virginale
    L'enfant rêveuse m'emporta.
    Puis elle s'endormit joyeuse
    Mais durant cette nuit d'été,
    Hélas ! ma fragile beauté
    S'éparpilla sur l'oublieuse;

    Et vers le matin
    A l'aube ravie
    S'effeuilla ma vie,
    Dans le blanc satin.



    Jules Ruelle.
      

    LA ROSE

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique