• FAMILLE A PROBLEMES

    QU'EST CE QU'UNE FAMILLE A PROBLEMES ?

     

     

    Les membres de ces familles ou de ces couples sont enfermés dans tel ou tel cercle vicieux qui les fait tous souffrir et qui les détruit individuellement et collectivement. Les familles au sein desquelles vit un alcoolique, un drogué, un malade mental, un violent, un criminel ou tout autre type de personnalité destructrice sont en général des familles à problèmes.

    Ce terme permet d'envisager la famille tout entière en tant que système, au lieu de concentrer son attention exclusivement sur le problème du fauteur de troubles.

     Quand une personne de la famille affectée souffre d'une difficulté majeure, toute la famille en est affectée et chacun y laisse des plumes. Des problèmes peuvent également survenir sans que l'on identifie  un coupable en particulier, si un lourd secret ou un conflit extérieur exerce une influence destructrice sur la cellule familiale, celle ci peut devenir une famille à problèmes .. D'une façon ou d'une autre, chaque membre de la famille devient victime .


    Les familles à problèmes caractérisées par des tensions excessives, sont hélas nombreuses aujourd'hui. Elles souffrent d'un manque de communication,d'une incapacité à exprimer les sentiments ..d'une absence de soutien réciproque, de critiques superflues et destructrices, d'une atmosphère décourageante: chacun se trouve dans l' incapacité de se développer et de changer de façon positive. Le foyer n'est plus le cocon ou l'on se sent en sécurité. C'est un champ de bataille. Un signe ne trompe pas: si nous avons peur de rentrer chez nous, ou que nous y répugnons c'est que nous faisons partie d'une famille à problèmes .

    On observe souvent des brouilles entre membres de la famille, des alliances fragiles, d'innombrables secrets et force médisance. Chaque membre de la famille se barricade derrière des défenses malsaines pour pouvoir survivre!  les enfants qui grandissent dans ce contexte familial répercuteront plus tard cette désastreuse éducation sur leur couple... Ainsi une famille à problème en engendre plusieurs.Les familles à problèmes  produisent des personnes à problèmes qui, à leur tour, fondent des familles à problèmes.


    Les psychologues familiaux se sont rendus compte qu'il ne suffit pas de soigner le patient hors de son cadre familial pour ensuite le renvoyer dans un système qui ne fonctionne pas correctement. Si l'on veut obtenirdes résultats positifs, c'est sur l'ensemble de la cellule familiale  qu'il convient de se pencher et pas seulement sur l'individu à problème; dans certaines circonstances le traitement doit inclure l'entourage proche .

    Il faut souvent une crise grave pour que tous les membres de la famille tombent d'accord sur la nécessite d'un traitement.  Paradoxe, cette crise représente pour une famille à problème l'évènement le plus positif qui soit,si elle catalyse un processus de changement.

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 10 Mars 2010 à 08:25
    Abeilles50
    Bonjour Sandys,
    Je suis d'accord avec ton analyse...
    La cellule familiale est obligatoirement atteinte par la difficulté d'un de ses membres.
    Et selon le souci, il se peut qu'il y ait besoin d'une thérapie globale...
    Bonne journée. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    2
    Mercredi 10 Mars 2010 à 09:29
    sandrasbz
    Changer, pour toute une famille, ça ne doit pas être facile ! 

    Bisous et bonne journée,

    Sandra 
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Mercredi 10 Mars 2010 à 11:07
    michel003
    bonjour sandys j'espere que tu va bien pour moi c'est pas encore sa le temps et comme moi triste et vent frais   et bien aujourd'hui  un super article sur les familles a probleme sujet  grave et pas facille a traite trés bon commentaire bravo a toi ......   je te souhaite un bon mercredi a bientôt bises amicales michel003
    4
    Mercredi 10 Mars 2010 à 16:55
    Sandys

    c'est un sujet qui me touche beaucoup ...  merci de ton commentaire! bisous! sandys

    5
    Mercredi 10 Mars 2010 à 22:26
    clementine
    J'ai fait la formation. Très intéressante.. Mais dans la pratique, plus difficile..
    Moi j'aime bien les paradoxes.. les décoder.. mais j'analyse plus les institutions. Ca me plaît beaucoup..
    Je te fais gros bisous
    clem
    6
    Mercredi 10 Mars 2010 à 23:52
    eukelade
    Les familles à problèmes paraissent être de plus en plus nombreuses. Est ce un phénomène de société...??? Il y a beaucoup de facteurs possibles, l'alcoolisme en fait partie bien sur. Bisous sandys.
    7
    Jeudi 11 Mars 2010 à 01:01
    Sandys

    je pense que lorsqu'il y'a un conflit au sein du couple et qu'on n'arrive pas à le gérer, cela retombe obligatoirement sur les enfants , à partir de la plusieurs facteurs entrent en jeu, notamment l'adolescence  avec les retombées que cela peut amener ..... L'absence du père et une mère fragile peut provoquer des conflits surtout si c'est une famille recomposée ou la jalousie règne ici et là .., et tu as raison, si l'alcool ou la drogue s'y mêlent, alors là ....beaucoup de symptômes qui fait que la famille se disloque et amène à consulter ...voilà quelques elements de familles à pb!   je te souhaite une bonne journée de mardi Eukelade! bisous! sandys

    8
    Jeudi 11 Mars 2010 à 01:04
    Sandys

    Il faut passer par la  si la situation l'exige ... Car la haine et la violence peuvent se greffer sur ces familles déjà fragiles!!

    bonne nuit Sandra!! sans doute dors tu déjà, il est une heure!!

    bisous! sandys

    9
    Jeudi 11 Mars 2010 à 19:59
    harmonie37

    Je lis cette article avec grande attention par sa vérité. Ayant un mari dépressif, j'aurai pleins de choses à dire sur le sujet mais se serai trop long.
    Se que je peux te dire de façon un peu négative,  c'est que chez nous en Indre et Loire la place de la famille est quasiment inexistante face à cette maladie, pour les enfants schizophrènes oui mais pour la dépression. Je ne désespère pas, je cherche encore.
    De façon plus positive, je dirai être entré dans ce cercle viscieux qui nous menait chacun vers le fond du trou, tout tourné autour du mal être de mon mari, jusqu'au jour où j'ai dit stop. "On ne parle plus de ce mal-être, tu as ton spy pour cela et si ça ne suffit tu écrit, mais moi je n'en veux plus !" Et depuis le climat est beaucoup plus serein pour chacun, enfants compris.
    Merci de cet article.

    Gros bisous Sandys

     

    10
    Vendredi 12 Mars 2010 à 01:04
    Sandys
    je peux comprendre cela ...L'important est le dialogue qui en découle ...on dit toujours que du dialogue jaillit la lumière .... et je connais bien le pb puisque je le vis ..mais differemment de toi...Merci de ton commentaire Harmonie ..Je te fais gros bisous! sandys
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :