• LE POURQUOI DU COMMENT

    EXISTE T-IL UNE DIFFERENCE ENTRE LA MER ET L’OCEAN ?

    Vue de l’espace, la terre apparaît sous la forme d’une boule bleue. Rien d’étonnant à cela, puisque mers et océans représentent environ 70% de la surface du globe. Pourvu d’une exceptionnelle diversité d’écosystèmes, ce gigantesque volume d’eau n’a d’ailleurs pas livré tous ses secrets. Loin s’en faut. En effet, dans la seconde moitié du XXe siècle, les budgets consacrés à la conquête de l’espace affichèrent des montants sans commune mesure avec les modestes crédits réservés à l’étude du milieu et du paysage sous-marin…

     

    Aussi peut-on raisonnablement penser que l’océanographie a de beaux jours devant elle, car les grands fonds océaniques  disposent d’un fantastique gisement de richesses à ce jour inexploré. Et les énormes ressources inexploitées ne manqueront pas d’attiser convoitise et concurrence. Car le sous sol marin recèle nombre de trésors qui peuvent représenter autant d’enjeux politiques et économiques : pétrole, nickel, cuivre, zinc, or, diamant, platine. De surcroît, nul doute que les surfaces cachées livreront aux scientifiques de surprenantes découvertes dans les prochaines décennies.

     

    Bien evidemment,ces vastes étendues couvertes d’eau répondent à des définitions précises. Ainsi les océans séparent-ils les continents. Il y’en a cinq : Atlantique, Pacifique, Indien, Arctique et Austral. Pour leur part, les mers sont des bassins beaucoup plus petits. Certaines mers bordent un océan ( Manche, mer du Nord,mer de Chine ). D’autres ne communiquent avec leur grand frère que par un détroit ( mer Rouge et Mediterranée). Enfin, figurent dans la dernière catégorie celles qui ressemblent à de grands lacs salés ( mer Caspienne, mer Morte, et mer d’Aral). Par ailleurs, des mers peuvent se rejoindra par un détroit ( mer Noire et Mediterranée  via le Bosphore).

     

    Mais l’élément le plus caractéristique pour distinguer mers et océans se situe au fond de l’eau. Pour comprendre, il faut se représenter la coupe d’un océan.  Les scientifiques distinguent plusieurs zones de fonds marins qui se différencient en fonction de la profondeur. Ainsi trouve t-on tout d’abord la plate forme littorale, également appelée plateau continental..Vient ensuite le talus continental qui commence aux alentours de 2000 m . Au delà, on plonge en pente plus ou moins forte vers les fonds océaniques, un paysage composé de vastes plaines, de monts et de montagnes appelées dorsales océaniques. Ce plancher se situe entre 3000 et 6000 m de profondeur.. Viennent ensuite les fameuses fosses abyssales qui continuent à juste titre, de fasciner les chercheurs.

    Ainsi les fosses s’allongent sur plusieurs milliers de kms  et elles correspondent aux plus grands  » trous » que connaisse la terre.  Les fosses abyssales nous entraînent vers des profondeurs ……du même nom.. Les plus connues se situent dans l’océan Pacifique : à l’ouest, la fosse des Mariannes (11 000 m) et celle de Mindanao (11524 m), au sud, la fosse des îles Kermadec et Tonga ( 10880 m) . En revanche dans le Pacifique est , la fosse qui longe le Chili n’atteint  » que  » 8050 m… De la même façon, les fosses abyssales de l’océan Atlantique plongent à des profondeurs raisonnables  9100  pour celle de Porto Rico..

    Ainsi, outre les précisions données plus haut, l’étendue et la taille des zones abyssales déterminent-elles la distinction entre mers et océans. Ceux ci se caractérisent par la modeste proportion de leurs plates-formes littorales et par l’existence de fosses abyssales sur le plancher océanique. A l’inverse, les mers ne possèdent jamais de fosses abyssales et leurs fonds marins se réduisent parfois aux seuls plateaux et talus continentaux…

     

    Fonds marins

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :