• LES LARMES

    LES LARMES

    Quelquefois, elles apparaissent en bande.

    Souvent ce n’est qu’une seule qui prend son envolée

    Pour se poser sur le bord d’une paupière.

    En s’envolant de nous, ces oiseaux larmes entraînent

    comme des pierres sous leurs ailes

    Une partie de la douleur

    Qui rend le coeur si lourd à porter.

    Mais pour se rendre jusqu’aux yeux

    D’où ils s’échappent,

    Ils doivent lutter contre les vents de l’indifference,

    de l’orgueil …

    Ceux là qui, quelquefois attrapent

    ces oiseaux dans un grand filet,

    les gardent prisonnier en une boule

    Au centre de la gorge.

    Ce sont les messagers du monde

    de notre coeur à montrer aux autres..

    Les oiseaux larmes  chantent la beauté de notre être.

    Ne capturons jamais d’oiseaux-larmes

    Ils ont quelque chose à dire.

    Lorsqu’une larme jaillit des yeux d’un être

    pour se laisser glisser sur sa joue,

    Cueillez là d’un baiser

    Elle donnera à vos lèvres

    Des paroles d’amour:

    UNE PENSEE EMUE POUR LES DISPARUS DE NICE.....UNE TRAGEDIE QUI FAIT MAL! 

    NOUS N'OUBLIERONS JAMAIS !

    NOTRE PROMENADE DES ANGLAIS EST MALADE AUJOURD'HUI MAIS ELLE EST TOUJOURS AUSSI BELLE ...

    LES LARMES


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :