• POEME EN PROSE -BAUDELAIRE

    Les fenêtres

         Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée. Il n'est pas d'objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu'une fenêtre éclairée d'une chandelle. Ce qu'on peut voir au soleil est toujours moins intéressant que ce qui se passe derrière une vitre. Dans ce trou noir ou lumineux vit la vie, rêve la vie, souffre la vie.
         Par delà des vagues de toits, j'aperçois une femme mûre, ridée déjà, pauvre, toujours penchée sur quelque chose, et qui ne sort jamais. Avec son visage, avec son vêtement, avec son geste, avec presque rien, j'ai refait l'histoire de cette femme, ou plutôt sa légende, et quelquefois je me la raconte à moi-même en pleurant.
         Si c'eût été un pauvre vieux homme, j'aurais refait la sienne tout aussi aisément.
         Et je me couche, fier d'avoir vécu et souffert dans d'autres que moi-même.
         Peut-être me direz-vous: "Es-tu sûr que cette légende soit la vraie?" Qu'importe ce que peut être la réalité placée hors de moi, si elle m'a aidé à vivre, à sentir que je suis et ce que je suis?

     

     

    Baudelaire
    FENETRE-4-copie-1.gif

  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Septembre 2010 à 19:05
    fransua

    j'ador Baudelaire, c'est mon poète préféré et ces mots touchent toujours directement mon coeur

    bises

    2
    Mardi 28 Septembre 2010 à 21:27
    Sylvie

    j'adhère totalement à ton choix ... Baudelaire, Raimbaud, Hugo,  ces grands poètes du XVIIIe siècle, et plus pres de nous Prevert ....Merci de ton com! bien amicalement! sylvie

    3
    Mardi 28 Septembre 2010 à 21:50
    clementine

    Il a raison. J'aime bien regarder par la fenêtre.

    bisous

    bonne soirée

    clem

    4
    Mardi 28 Septembre 2010 à 22:34
    eukelade

    Bonsoir Sylvie,
    Merci pour tous tes coms, tu es d'une fidélité rare et je dois dire que ça me touche beaucoup.
    Me voici revenue après beaucoup de péripéties, d'occupations diverses et d'un arrêt prolongé d'Internet, mon PC ayant rendu l'âme.
    En juillet, j'ai dû vendre l'appartement de mon fils que j'avais conservé après son décès en 2001 et pour lequel j'étais répondante. Le garder était devenu une charge trop importante. Celà m'a pris du temps et par ailleurs plongée dans une certaine mélancolie.
    Par ailleurs, les travaux que j'avais entrepris à la maison sont terminés, ça n'a pas été une sinécure, car bien qu'elle soit petite, tout était à rénover. Mon PC a dû être "déménagé" et il n'a pas supporté.
    Mon voyage aux USA est prévu pour le 10 octobre et je commence à y penser...enfin, avec un peu de sérénité.
    J'espère que de ton côté tout va pour le mieux, j'ai retrouvé ce soir tes belles images et tes textes si plaisants à parcourir. Je vais chercher un article pour redémarrer un peu le blog avant les USA, histoire de me remettre "dans le bain".
    A tout bientôt Sylvie, bonne soirée à toi, bises.

    5
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 01:29
    Sylvie

    merci de ton commentaire ... Et rassure toi , si Baudelaire est un poète célèbre, tous ne l'ont pas lu .Pour le résumer brièvement : génie mal compris, trop en avance sur son temps, trop idéaliste pour totalement se laisser succomber, trop écœuré pour avoir totalement la foi - une vie très agitée .. tu peux effectivement le lire, un soir d'hiver,  alors que la pluie ruisselle sur les carreaux .... rien de plus poétique .. J'ai  laissé un nouveau message à Yves  mais bon, pas de nouvelle.... c'etait la meme chose pour Renard, je lisais quelques commentaires que tu lui laissais ...C'est terrible, on s'attache aux personnes et quand on n'a pas de nouvelles, on s'inquiete follement ... J'espère que tout le monde reviendra!!  merci à toi ! bien amicalement! sylvie

    6
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 08:05
    Abeilles50

    Bonjour Sylvie,

    Baudelaire est un de mes auteurs préférés...

    Comme écrivait Ronsard " Quand vous serez bien vieille, assise auprès du feu... "

    Il est vrai qu'il parait plus aisé d'imaginer une scène, une vie, dans les conditions énoncés...

    Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    7
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 08:12
    harmonie37

    Toute une vie se cache derrière la chandelle d'une fenêtre, j'aime parfois y prêter rêverie, une manière de refaire le monde.

    Gros bisous Sylvie

    8
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 09:13
    michel003

    bonjour sylvie je passe par la fenetre pour te dire merci pour ton passage et pour tes voeux pour mon anniversaire et ma fête ... comme dab trés beau artcle sur ton blog tu nous gate ...je te souhaite un bon mercredi a bientôt bises amicales michel003 ...........pc pour les panne cela va encore hihihihihiiiiiiiiii

    9
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 22:12
    benoit

    La vitre n'est prenante que s'y elle est enveloppée d'imagination..ce drapage améne des histoires que l'on se raconte apartir de détail. Une histoire n'est rien d'autres qu'une multiplicité de détails. le mot fin n'a aucune importance. Seul l'émotion compte. Et l'émotion n'est qu'un détail....dieu est un detail....a divers échelles, la vie tout autant. seuls les émotions d'une vie compte.

    10
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 22:22
    Danielle

    Bonsoir Sylvie, le peu que j'ai lu beaudelaire ,j'ai aimé, je me souviens étant jeunes quand je longeais les rues le soir d'hiver en revenant de l'école , mon regard se portaient sur les  fenêtres allumées car celles-ci attiraient mon attention et je pouvais parfois furtivement percevoir des bribes de scènes dont je me souviens encore.Très bonne soirée mon amie , je ne suis plus très souvent sur le blog mais je pense à tous mes amis es blogueurs.je t'embrasse

    11
    Mercredi 29 Septembre 2010 à 23:07

    J'ai vécu cette même envie romantique de bâtir l'histoire d'une vie en m'arrêtant devant le portrait d'une femme triste en vente dans un vide-greniers. Que venait-elle faire là, égarée, abandonnée ? Flo.

    12
    Jeudi 30 Septembre 2010 à 08:33

    Voir... l'invisible peut-être. Merci du partage Sylvie.

    Amitiés.

    13
    Jeudi 30 Septembre 2010 à 11:35
    michel003

     bonjour sylvie je passe avec mon amis le soleil pour te souhaite un trés bon jeudi  j'espere que tout va bien pour toi a bientôt bises amicales michel003

    14
    Jeudi 30 Septembre 2010 à 16:58
    Sylvie

    Bonjour Michel, j'espère que tu as bien passé ta journée de fête-anniversaire ....  Tu as fini la bouteille de champ ?et mangé tout le gateau ?  Hmm je n'aurai pas refusé un morceau!! hi hi!!! tu as vu les beaux jours que nous avons ces jours ci ? un vrai bonheur !!! merci de tes com toujours plaisants! bisous de ta voisine !! sylvie

    15
    Jeudi 30 Septembre 2010 à 19:07
    Sylvie

    j'adhère totalement à ce que tu dis .....Merci à toi Benoit! bien amicalement! sylvie

    16
    Vendredi 1er Octobre 2010 à 01:33
    Sylvie

    merci de ton message!!je suis très contente d'avoir eu de tes nouvelles ... C'est vrai, au vu de ton mail que tu etais tres occupée, et je ne doute pas de la peine que tu as du avoir lors de la vente de l'appartement!! peut etre as tu fait vraiment le deuil maintenant, et tu as raison ,si cela etait une charge, de le vendre ..tu as tout mis en ordre, maintenant pense à ton voyage!!  tu pars à New York ? tu fais un circuit ?  J'ai mon fils qui souhaite partir une semaine en janvier tout seul à New York , cela me chiffonne un peu peu car il ne connait pas un mot d'anglais, il va faire un circuit de trois jours à New York , car il ne veut visiter que cette ville ...Et le reste du temps, je pense qu'il sera libre .. Enfin bon, il fait comme il veut ... Faut faire sa propre expérience ... Comment va Cesarine ?  Tu lui fais des caresses!! je te fais gros bisous et à bientot! sylvie

    17
    Vendredi 1er Octobre 2010 à 01:36
    Sylvie

    tres bons souvenirs , j'ai les memes !! rire!!  mais certainement pas dans la meme ville!!

    je te fais gros bisous ma belle et à bientot! sylvie

    18
    sirach
    Samedi 21 Septembre 2013 à 21:27
    sirach

    A ma grande honte, moi qui suis un dévoreur de livres (j'ai une très grande bibliothèque) je n'ai jamais lui Baudelaire! Penses-tu qu'il est trop tard pour que je m'y mette ? Cette hivers, peut-être, les nuits étant plus longues que les jours. Guinyv me manque. Douce nuit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :