• PRIERE DU PRINTEMPS

    PRIERE DU PRINTEMPS

    Partout paraît le vert de la végétation nouvelle.

    Le vert clair  se superpose au vert foncé du pin, du sapin, du sapin-cigue,de l'épicés et du cèdre.

    L'aulne est déjà en fleurs.

    Le caroubier est en retard, comme d'habitude.

    Partout et toujours régnent le chant des oiseaux, les abeilles envahissent le verger, le raton laveur furetant à la nuit tombée.

    Le ver creusant son tunnel dans le jardin. Les poules, les lapins picorant et grignotant, les chèvres étirant leur cou  pour atteindre de nuvelles délices.

    Tous symbolisent l'omniprésente énergie de la vie.

    O mon Dieu,

    Puissions nous aujourd'hui être touchés par la grâce, fascinés et émus par ta création, énergisés par la puissance de la végétation nouvelle à l'oeuvre  sur notre planète.

    Puissions nous ,au lieu de contempler ce monde comme  un tableau :

      

                                       -  Le toucher et être touché par lui,

                                       -  Le connaître et être connu de lui.

                                        -  L'aimé et être aimé de lui.

     

    Tiré du psautier CHENOOK

     

    j'ajouterai à ce beau texte mes prières pour qu'enfin cesse cette  épidemie,

     

    mes prières aux personnes décédées dans le monde,

     

    mes prières pour les personnes agées, seules, confinées, et je pense particulièrement à ma maman âgée de 97 ans, que je ne peux pas voir mais que j'ai tout le temps au tel, mais ce n'est pas suffisant,

     

    mes prières au personnel médical   qui merite toute notre admiration , 

     

    mes prières pour tous les pompiers, polices,  gendarmes, boulangers,  etc ... Tous ceux qui nous font vivre   , tous méritent nos applaudissements.

     

    Prenez soin de vous ...

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :