• La chaleur suffocante  qui sévit actuellement dans ma région ne m'incite pas à faire des articles ... voici juste une citation ....


    votre commentaire
  • Le temps se manifeste à notre conscience dans un sens unique : le mouvement peut être inversé,le temps ira toujours de l'avant. Le cours inexorable du temps ne permet nul retour au passé.



       D'ailleurs, si nous pouvons revivre le passé , ce serait un passé retrouvé, ayant un gout nouveau, comme un livre relu. Le temps semble donc marquer notre impuissance puisqu'il ne peut décidément ni suspendre son écoulement,ni remonter à sa source.


       L'homme vit en avant de soi, il se projette vers le futur, il aspire à l'avenir comme lieu de réalisation de ses projets. Pourtant, il ne cesse de se lamenter de la fuite irréversible du temps.  Baudelaire voit dans le temps " l'ennemi" et de même Proust part " A  la recherche du temps perdu"... Le passé semble être un paradis dont nous aurions été chassés comme si le passage du temps dégradait toutes choses.

     

    La question est alors de comprendre  ce refus paradoxal du temps, cette nostalgie qui nous pousse à     préférer ce qui n'est plus à ce qui est et ce qui sera..  

     

     


    votre commentaire
  • Mon blog a assez travaillé , je le mets donc en pause pour une durée indeterminée, je débranche donc mais je reste néanmoins "en veille"

    Bonnes vacances à tous ...


    votre commentaire
  • Les mots de tous les jours,

    Ne portent ni veston, ni cravate,

    Ils dépeignent le quotidien

    Ils parlent de sentiments,

    De caresses et d'affection,

    Ils tapent sur l'épaule

    Du copain qui est dans le pétrin,

    Qui a besoin de compréhension,

    Ils lui disent les mots qu'il faut,

    Et ils versent avec compassion du baume

    Sur les plaies qui marquent sa peau.

    Sans se prendre pour des acrobates,

    Les mots sourient aussi à la vie,

    Ils leur arrivent de faire les bouffons,

    De marcher les pattes en l'air,

    Ils s'esclaffent et rigolent,

    Ils racontent des blagues,

    Souvent même assez polissonnes,

    S'expriment sans faire de détours

    Sur le sexe et la drague.

    Ils s'amusent à jouer des tours

    Sans prendre les choses trop au sérieux.

    Mais les mots comme va le vent,

    Vite , changent de direction,

    Virent de tribord à babord

    Deviennent tantôt tristes,

    Avec des accents mélancoliques,

    Tantôt ils sont remplis d'angoisse,

    Affichent des visages affligés,

    Parfois avec gêne, ils bafouillent,

    Ne savent plus trop quoi dire,

    Alors tout piteux ils se taisent,

    Leurs silences éloquents en disent long

    A d'autres moments leur ton est lyrique,

    Ils s'enfilent comme des perles,

    Et s'alignent pour former des vers,

    Qui disent avec plus de douceur

    L'amour que l'on n'ose déclarer tout haut,

    Ils prononcent tout bas les déclarations

    L'amour de l'amoureux transi à sa bien aimée,

    Et quand ils deviennent muets,

    Ce n'est pas parce qu'ils bougonnent

    C'est qu'ils n'ont plus rien à dire,

    Et que dans le dictionnaire , ils dorment.

     

     


    votre commentaire
  • VOYAGE.....EN EQUATEUR

    En Equateur : L’archipel des Galapagos


     Situé à un millier de kilomètres de la côte équatorienne, l’archipel des Galapagos se compose de 13 îles, 17 îlots et 47 roches dont la superficie totale est de 7 960 km2.

    Îles Galapagos, Équateur : Bartholome Bay   

     

     

     

     

     Le meilleur moyen de visiter l’archipel étant sans conteste la croisière.Province de la République de l’Equateur, les « Iles enchantées » comme on les a longtemps appelées, sont situées dans l’océan Pacifique à près de mille kilomètres  des côtes continentales

     

    . Découvert en 1535 par Tomas de Berlanga et surnommée archipelielago de Colon, cet ensemble de quinze îles principales, six secondaires et cent sept récifs,  a un statut de parc national. Ces iles abritent des espèces, animales et végétales,uniques au monde.


    Cinq îles ont une surface qui excède 500 km2. Ce sont les iles Isabela, Santa Cruz, Fernandina, San Salvador et San Cristobal. Les autres sont nettement plus petites et sont ainsi dénommées : Santa Maria, Marchena, Espanola, Pinta, Baltra, Santa Fé, Pinson, Genovesa, Rabida, Seymour, Wolf, Tortuga, Bartolomé et Darwin.


    La capitale est Puerto Baquerizo sur l’île San Cristobal. C’est sur cette île (en anglais Chatam) que le naturaliste anglais, Charles Darwin, mit pour la première fois les pieds en 1835. Il explora les îles et rassembla les éléments pour écrire un livre révolutionnaire : ” De l’origine des espèces par voie de sélection naturelle”. 

     


     

    Le climat des îles Galapagos est assez surprenant, bien que situées sous l’Equateur, la température n’y est que modérément élevée et les précipitations y sont rares.
    Les eaux froides, charriées par le courant de Humbolt, sont particulièrement oxygénées, donc riches en plancton, ce qui crée un milieu très favorable au développement d’une abondante vie marine.

    De même, le courant de Humbolt est responsable de l’aridité de l’archipel.

     


    Continent             : Amerique
    Pays :                   Equateur
    ville principale    : Puerto Amoya
    capitale provinciale : Puerto Baquerizo
    langue officielle :  Espagnol
    Monnaie :           dollar américain.

     

     

    LA POPULATION

     

    Bien que cinq iles seulement soient habitées, la populaion a doublé ces quinze dernières années. La croissance démographique devrait se poursuivre à un rythme soutenu et  atteindre 5OOOO habitants.

    La flore
     

    Les plantes les plus remarquables sont les cactus et les figuiers de Barbarie. On trouve également, suivant les régions, de maigres buissons épineux, des sesuvium, des fougères, le Palo Santo, les Pega-Pega, etc…

    Îles Galapagos, Équateur : Typical beach view.   

     

     

    La faune

    De tous les animaux des Galapagos, les iguanes sont ceux qui éveillent le plus la curiosité des visiteurs. Ils sont de deux sortes selon qu’ils vivent dans l’eau ou sur la terre. L’iguane marin, dont l’aspect évoque un monstre de la préhistoire a le dos surmonté d’une crête dentelée et il est armé de puissantes griffes. L’iguane terrestre, de couleur jaunâtre, a une apparence plus massive que celle de l’iguane marin. Il est essentiellement végétarien.

     

    Les tortues, il en existe de plusieurs espèces, certaines ont de pattes massives et écailleuses, elles peuvent peser jusqu’à 250 kilos. C’est à elles que l’archipel doit son nom ” Galapagos “.

     

      Les reptiles sont représentés par des petits lézards et par des serpents inoffensifs. La couleur des lézards varie d’une île à l’autre, ceux de l’île Espanola ont la gorge orangée.

     

    Albatros, cormorans, frégates, pélicans, hérons verts, flamants roses, pinsons jaunes, fous à pattes bleues et autres oiseaux aux noms pittoresques font des Galapagos un véritable paradis pour les amoureux de la nature.

    Îles Galapagos, Équateur : Sea lion from China hat   

     

     

    Ils y verront aussi des phoques, des requins blancs, des crabes, des langoustes, des oursins et 289 variétés de poissons de toutes tailles et de toutes couleurs.


    Enfin ils pourront admirer sur les roches des manchots à plumage blanc et noir

     

     

     

    L’archipel doit son nom aux galapagos, tortues terrestres géantes pesant plus de deux cents kilos que l’on peut y observer.

     

     

     

     

     

     

       


    votre commentaire