• socrate

    Aucun philosophe n'a été dans l'histoire  l'objet d'une vénération aussi unanime que Socrate. L'athénien est devenu un archétype idéal, parce qu'il a marqué " l'ethique professionnelle" des philosophes - c'est à dire  étymologiquement , des " amis de la sagesse"   - d'une façon qui est restée exemplaire pour la plupart de ses successeurs. Il est presque devenu un saint   au sens religieux du terme, parce qu'il n'a pas craint d'affronter la mort au nom de son amour de la vérité. Ce sont la personnalité même de Socrate et sa façon de philosopher qui ont fait de si grandes impressions sur ses contemporains et sur les hommes des époques postérieures,. Ce que nous savons du contenu de sa philosophie n'est finalement pas l'expression de cette personnalité.

    Socrate n'a laissé aucun écrit. Ce que nous savons de sa vie et de ses idées philosophiques repose avant tout sur les témoignages de ses disciples Platon et Xénophon mais aussi sur ceux d'Aristote et Diogène. Comme ces diverses sources sont souvent contradictoires sur sa personne et sur sa philosophie, il est pratiquement impossible de se faire une image cohérente de la personnalité historique de Socrate. Platon en a fait l'interlocuteur principal de plusieurs de ses dialogues, mais en mêlant les conceptions de son maître  à ses propres idées. Les spécialistes discutent toujours avec ardeur  de la part respective de chacun : beaucoup considèrent Socrate comme une pure figure littéraire inventée par Platon, d'autres soutiennent que les paroles de Socrate sont fidèlement retranscrites.


    Socrate est né  à Athènes vers 469 avant J.C., fils de sculpteur Sophronisque et de la sage femme Phainarété, il aurait appris de son père le métier de sculpteur ou de tailleur de pierre, mais on ignore s'il exerça vraiment cette profession.  Au cours de la première phase de la guerre du Péloponèse,Socrate participa en tant qu'hoplite aux campagnes de Delion ,il attira l'attention de ses compagnons d'armes par sa bravoure. Devenu membre du Conseil,il s'acquit la considération de ses concitoyens par son engagement au service de la justice et de l'observation scrupuleuse des lois de l'état.  L'intérêt principal de Socrate allait à la philosophie. Chaque jour,il engageait des discussions dans les rues et sur les marchés d'Athènes,traitant des problèmes fondamentaux de l'éthique et de la politique avec les jeunes issus des familles aisées de la ville.

    En 399   il fut traîné devant le tribunal sous la double inculpationd'impieté envers les dieux et de corruption de la jeunesse, puis condamné à mort par absorption de cigue.  Platon retranscrivit son plaidoyer de défense dans Apologie de Socrate.  Deux dialogues de Platon, le Criton et le Phédon, relatent les derniers entretiens qu'à eus le philosophe emprisonné,avant son exécution. Le Phédon évoque de façon poignante le moment fatidique où Socrate avale la coupe de poison en présence de ses amis intimes.

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Juillet 2009 à 23:14
    clementine
    Intéressant et passionnant.. S'il revenait. Que dirait-il de notre monde ?
    bonne soirée
    clem
    2
    Lundi 13 Juillet 2009 à 08:19
    aussicalin
    Personnellement, je ne connais pas très bien Socrate je le regrette! mais je constate que beaucoup de spécialistes ont des points de vue différents . Les saisons de l'amour sont plus accessibles sur l'échelle des préférences,en ce qui me concerne.
    Une citation de Marc Aurèle aussi: Je donne le nom de peste à la corruption de l'intelligence,bien plus surement qu'a celle de l'air qui nous entoure . Bonne journée Sandys . bisous des cévennes le pays austère!!. Alain
    3
    Lundi 13 Juillet 2009 à 19:47
     Réel ou non sa pensée demeure donc ... réel... non? Bonne soirée Sandys profite du beau temps ..; amitiés Yves
    4
    Lundi 13 Juillet 2009 à 21:31
    Pour l'époque  il avait des idées révolutionnaires.
    Mais si le sceau crak, l'eau coule.
    Bonne soirée, bisous
    5
    Lundi 13 Juillet 2009 à 22:49
    mesange113
    Coucou du soir et mille bisous du soir.Douce nuit.
    6
    Lundi 13 Juillet 2009 à 23:05
    dadevo
    merci pour cette  petite lecon d''histoire de Socrate, cela me donne de frissons, quelle tragédie!!! c' est époque de la découverte mais c' est aussi l' époque dul 'ombre
    c' est la fête du 14 juillet je profite de dire coucou, vive la France
    7
    eukelade
    Samedi 21 Septembre 2013 à 21:41
    eukelade
    Socrate est toujours cité et sert souvent de référence aux philosophes d'aujourd'hui, sans doute que sans écrits, il a néanmoins marqué ses comtemporains. Bonne soirée Sandys.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :