• SUZANNE TAMARO

    SUZANNE TAMARO

     

    Seule dans sa maison, battue par le vent d'hiver, une vieille dame qui n'a plus que quelques mois à vivre, écrit à sa petite fille, mais avant de disparaître, elle souhaite resserrer les liens distendus par les aléas de la vie. Pour cela elle parle, elle raconte sa vie, son mariage de raison, la mort tragique de sa fille, et parle de l'homme qu'elle a aimé. En conclusion, elle conseille à sa petite fille qu'il ne faut pas se jeter sans réfléchir sur les routes de la vie, mais choisir ce que notre cœur nous conseille.

    Ce récit sans fioriture émeut par la simplicité de son message.

     

                                         VA OU TON COEUR TE PORTE



    Chaque fois que tu te sentiras perdue, indécise,
    Pense aux arbres, souviens toi de leur façon de pousser
    Souviens toi qu'un arbre avec beaucoup de feuillages
    et peu de racines peut être déraciné au moindre coup de vent,
    Tandis que dans un arbre avec beaucoup de racines
    et  peu de feuillages la sève court difficilement.
    Racines et feuillages  doivent pousser dans les mêmes proportions
    Tu dois être dans les choses et au-dessus,
    Ainsi seulement tu pourras offrir ombre et refuge,
    Te couvrir de fleurs et de fruits quand ce sera la saison,
    Puis quand plusieurs routes s'offriront à toi
    Et que tu ne sauras laquelle choisir,
    Ne prends  pas une au hasard,
    Mais assieds toi et attends
    Respire profondément avec confiance
    comme le jour ou tu es venue au monde,
    Sans te laisser distraire par rien,
    Attends encore et encore,
    Ne bouge pas, tais toi et écoute ton coeur
    Puis quand il te parlera, lève toi ,
    Et  va où il te porte.

    S. TAMARO


      

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :