•  

    L'homme est parfois cruel, il ressent de la colère

    quand une autre personne est injuste avec lui.

    Tel un hurlement sourd que l'on se doit de taire,

    Car il n'est jamais bon d'agir en ennemi.

    Il ressent de la haine et n'a pas de regret,

    Il s'épuise c'est tout, sans blesser l'âme amie,

    Un peu comme un poison qu'on aurait avalé,

    Avec l'affreux désir de prendre une autre vie.

    Nous avons tous deux loups au plus profond de nous

    Qui régissent nos vies, nos désirs, notre éthique.

    Ils s'opposent sans cesse, au pire, nous rendent fous.

    A chacun de dompter le fauve maléfique.

    Le premier est très bon, ne nous fait aucun tort,

    Il vit en harmonie avec ce qui le touche.

    Il ne s'offense pas et met chacun d'accord

    Car son juste combat, toutes les fois, fait mouche.

    L'autre loup, quant à lui, toujours plein de colère,

    Il se bat contre tous, tout le temps, sans raison,

    Il ne peut pas penser tant sa haine est entière,

    Soldat perpétuel, fossoyeur d'unisson,,

    Il est parfois ardu de vivre tout cela.

    Lequel de ces deux loups en nous l'emportera ?

    La réponse est fort simple et en toi elle vit :

    De ces loups gagnera celui que tu nourris.

     

    LES DEUX LOUPS

     

     

     


    votre commentaire
  • Désolée d'être moins présente sur mes différents blogs, un peu HS ces jours ci....

    Une citation que j'aimerai partager avec vous :

     

    La femme est belle quand elle ose dire qui elle est,

    Quand elle ose danser sa vie,

    Quand elle ose dire ses ressentis,

    Elle révèle alors sa sensualité naturelle en étant simplement elle même , parfaite dans sa propre imperfection.

     

                    Entre pleins et déliés la lumière ressort de l'ombre.......

     

    MA PENSEE DU SOIR


    votre commentaire
  • TRES BELLE CITATION DE VICTOR HUGO A SON AMOUR JULIETTE DROUET


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • BELLE REPONSE

    j'ai interrogé la terre, la mer et ses profondeurs, les animaux et les choses rampantes. J'ai interrogé les vents qui soufflent, les cieux, le soleil , la lune, et tout ce qui se trouve à l'orée de ma chair..

    Mon interrogation était le regard que je portais sur eux ....

    Leur réponse fut leur beauté

    BELLE REPONSE


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique