•  

    Elles naissent dans un mystère
    Et jaillissent de la terre,
    Avec toutes les couleurs,
    Elles apportent le bonheur…
    Dans la rosée elles s'ouvrent
    Et le soir elles se couvrent,
    Sans faire le moindre bruit
    Pour s'endormir la nuit.

     

    Elles cherchent le soleil
    Qui passe dans le ciel,
    Elles se gorgent de chaleur
    Et adorent la douceur.

     

    Elles invitent les abeilles
    A boire dans leur stigmate,
    Pour emplir des corbeilles
    De pollens dans leurs pattes

     

     

    Travaillant de longues heures
    Elles emportent en leurs mains
    Des grandes prairies de fleurs
    Qui renaîtront demain…

     

    Les fleurs ont un langage
    Qui parle aux gens sages,
    Pour leur dire en silence
    Tout l'amour que l'on pense …

     

    Nobles fleurs d'élevages
    Qui font de longs voyages,
    Petites fleurs des champs
    Que ramassent les enfants.

     

    Elles viennent en visite
    Pour montrer qu'on existe,
    Elles consolent ceux qui pleurent
    Et fleurissent ceux qui meurent …

     

    Si la vie est trop dure
    Va donc dans la nature.
    0uvre bien grand ton coeur
    Pour y mettre des fleurs

     

    Respire tous leurs parfums
    Sans y mettre les mains,
    Pour que même fanées,
    Elles reviennent chaque année … Les fleurs   

     


    votre commentaire
  • LES SAISONS DE L’AMOUR

     

     Le printemps de l’amour est tout simplement magique parce que chaque journée est faite de découvertes et de nouveautés.

     

    L’été de l’amour est chaud et éclatant comme le soleil. C’est une période dorée, marquée par la complicité et les rêves partagés…

     

     

    L’automne de l’amour est tendre; c’est un moment paisible où les amoureux récoltent le fruit du bonheur qu’ils ont semé…

     L’hiver de l’amour est beau et touchant comme peuvent l’être tous les souvenirs d’un amour dont c’est le perpétuel printemps…

     

     


    2 commentaires
  • BANNIR DE SON ESPRIT  LES PENSEES NEGATIVES EN PARTICULIER AU LEVER ET AU COUCHER.

     

    Dès qu'elles se présentent à notre réveil, ces petites phrases stériles martèlent notre esprit et ruinent notre énergie. Le soir, juste avant de rejoindre les bras de Morphée, elles assombrissent notre paysage mental, pouvant même nuire dans certains cas à notre endormissement ou à la qualité de notre sommeil.

     

    Ces deux moments clefs- que sont notre première pensée du matin et la dernière pensée du soir au coucher- sont fondamentaux pour ancrer dans notre esprit du positif. Se dire , à ce moment là, une phrase tant sincère que bienfaisante ou se représenter une image stimulante le matin ( un horizon dégagé,une brise légère sur les vagues, une belle plage ensoleillée...) et calmante le soir ( un beau coucher de soleil, un lac tranquille, une forêt silencieuse...) imprègne notre esprit de pensées ou d'images qui agissent comme des semences dans notre vie quotidienne  

    PETITE PENSEE POUR VIVRE PLUS LEGER


    votre commentaire
  • Aujourd'hui : c'est l'automne .

    Colchiques dans les prés fleurissent, fleurissent,
    Colchiques dans les prés : c'est la fin de l'été.

       
       La feuille d'automne emportée par le vent
    En ronde monotone tombe en tourbillonnant

    Châtaignes dans les bois se fendent, se fendent
    Châtaignes dans les bois se fendent sous nos pas.

    Nuages dans le ciel s'étirent, s'étirent
    Nuages dans le ciel s'étirent comme une aile.

    Et ce chant dans mon coeur murmure, murmure,
    Et ce chant dans mon coeur murmure le bonheur.

    Un petit grain de sable si frêle, si frêle
    Un petit grain de sable et s'envole mes rêves.

     

    Colchique dans les prés

    L'AUTOMNE

     

    Colchique dans les prés compte parmi les plus belles chansons en langue française dans le répertoire de l’enfance. Mais ses paroles poétiques et sa mélodie emplie de nostalgie font qu’elle dépasse ce seul répertoire pour rejoindre le Panthéon de la chanson.et on a même pu l’entendre interprétée par des grands noms de la chanson française. Elle évoque le plus souvent les années 50, les colonies de vacances et le scoutisme.

    Les paroles de Colchique dans les prés, écrite en hexasyllabes (vers de six pieds), qui ne sont pas systématiquement rimés parlent de la fin de l’été qui bientôt fait place à l’automne. On ressent bien l’atmosphère si particulière du changement de saison, propice à la méditation, aux promenades dans les bois et aux pensées teintées de nostalgie, mais sans tristesse. Colchique dans les prés nous invite à regarder autour de nous et à prendre conscience que l’on fait soi-même partie de cette nature dont on chante la beauté...

    L'AUTOMNE

             


    votre commentaire
  • Le voyageur  croise sur son chemin toutes sortes de paysages, des arbres majestueux, des    montagnes imposantes, des aubes douces et pâles, des couchers de soleil rougissants, des océans immenses, impénétrables, des nuages proteiformes..... qui existent sans que l'homme ne soit    intervenu!    Il   ne peut que s'émerveiller de tels chefs-d'oeuvre qui embellissent son âme et son parcours.  

       

    La contemplation d'un paysage est à mille lieux des artifices du voyage touristique. Elle    transporte le voyageur dans un état de légèreté, elle le met en contact avec le divin ...  

       

    PENSEE INDIENNE QUECHUA  

       

       

       

     La vie est un chant à la beauté.  

    Quand avec l'expérience je le découvre,  

    Le vent devient mon ami,  

    L'arbre , mon maître,  

    L'aube un rituel ,  

    La nuit se pare des plus belles couleurs,  

    Les étoiles parlent le langage du coeur  

    Et l'esprit de la terre se repose une nouvelle fois tranquille.  

    Je me sens vivant !  

     

    LA NATURE


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique